Celle qui voulait naviguer ou ma première fois en Stand Up Paddle

Celle qui voulait naviguer ou ma première fois en Stand Up Paddle

Cela faisait des mois et des mois que je souhaitais tester le Stand Up Paddle. L’idée de voguer sur l’eau m’attirait comme un aimant.

Mais voilà, à chaque fois un contretemps a fait que je n’ai pu assouvir cette envie. Et puis la semaine dernière, enfin! j’ai pu tester. Une météo printanière, aucune contrainte horaire, il n’en fallait pas plus pour que « je me jette à l’eau ».

Pour cette première expérience, je souhaitais la faire chez moi, dans mon Morbihan natal. J’ai donc contacté Avel Pad pour savoir si un créneau était disponible. Après quelques échanges avec Antoine, le gérant, afin de connaître mon niveau physique et sportif, mon âge, taille et poids, rendez-vous est fixé au mardi à 18h à la pointe d’Arradon. 

 Les jours précédents je suis excitée comme un enfant avant Noël, c’est vous dire comme je suis heureuse de rejoindre le lieu de rendez-vous.

La rencontre a lieu avec Antoine et les membres du groupe de la session. Je comprends alors que c’est un groupe qui pratique depuis septembre que je vais intégrer… Je suis un peu moins rassurée tout d’un coup. Mais l’accueil et la bonne humeur qui règnent me font vite oublier ce « détail ».

Equipée de ma combinaison, je pars chercher ma planche… qui pèse 3 tonnes! et avec le vent qui règne, j’ai du mal à la porter jusqu’à la cale.  

 

Après la mise à l’eau, me voici enfin sur la planche… D’abord à genoux pour appréhender la planche, la pagaie, la stabilité puis au bout de 5 minutes debout. 

Et là c’est juste génial même si je n’ai pas la technique, même si au départ je prends mal ma pagaie. La sensation de voguer ainsi sur l’eau est magique. Pourtant les éléments sont contre nous: courant et vent de face! Antoine décide alors de nous faire faire demi-tour afin de rejoindre une anse beaucoup plus calme… sauf que pour y accéder il y a des bateaux à éviter. Et naviguer entre eux avec le vent, ce n’est pas facile! Bref vous l’aurez compris, j’ai fait un beau plongeon! Premier bain de mer de l’année! Je remonte sur la planche avec le sourire. Cela n’entame nullement ma bonne humeur.

Au fil du temps je me sens de plus en plus détendue… La mer, les bateaux, la lumière du soir, tout est propice à la sérénité… Et puis dans l’anse tout est calme: plus de vent, plus de courant à affronter. On profite seulement du paysage et du moment présent. 


 Il est déjà l’heure de retourner au point de départ. Le retour se fera en luttant contre les éléments (vent et courant) mais je ne lâche rien. Je veux profiter de tout même si c’est difficile.  

1h30 ont passé…je remonte la planche sur la terre ferme. Heureuse. 

Merci à Antoine d’Avel Pad pour son accueil, sa disponibilité et sa générosité. Merci aux membres du groupe qui m’ont accueillie comme une des leurs. 

 



14 thoughts on “Celle qui voulait naviguer ou ma première fois en Stand Up Paddle”

Laissez-moi un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.