Semi-marathon de Barcelone [COMPTE-RENDU]

Semi-marathon de Barcelone [COMPTE-RENDU]

Déjà plus d’un mois que ce semi est passé et j’ai pourtant l’impression que c’était hier. Barcelone, j’en avais rêvé et même si la course ne s’est absolument pas déroulée comme prévue, j’en garde un très bon souvenir. Il faut dire que rien qu’être à Barcelone est magique: je suis amoureuse de cette ville…Alors courir au petit matin dans la ville livrée aux runners ne peut être que magique. Et c’est le cas! Aussi si vous vous posez la question d’y participer, cessez de réfléchir et foncez! Cette année j’ai vibré dans la capitale catalane avec mon Captain et c’est sûr, j’y retournerai!

Pour en revenir à ce Mitja Marato, rien ne s’est passé finalement comme je l’espérais. Comme quoi on a beau se préparer si le jour J, ça ne va et bien on n’y peut rien!
Arrivés le samedi à Barcelone, nous avons pu profiter de la ville et de la douceur (24°!) du jour. Retrait des dossards effectué, nous flânons dans la ville qui exerce toujours son charme. Mais déjà là, je ne suis pas au top de ma forme: la veille je n’ai dormi que 3h… Après un bon dîner chez Flax and Kale, nous décidons de ne pas nous coucher trop tard pour être en pleine forme le lendemain. Hélas! J’enchaîne avec une deuxième nuit d’insomnie… Autant vous dire que ce dimanche matin je n’ai qu’une envie: dormir! Je suis littéralement épuisée…A un tel point que j’ai failli ne pas participer. Je décide finalement de me forcer, pour le Captain mais je ne me sens vraiment pas bien.
SAS de départ- Soleil – Douceur – Nombreux coureurs – Plein de sourires – Joie – Bonheur
Le départ est lancé! Pour cette course, aucune stratégie exceptée celle de se faire plaisir et d’aller au bout. Je ressens bien la fatigue et le moindre faux-plat me casse littéralement les jambes. Je n’ai aucune énergie et une fois le 10ème km franchi, je ralentis considérablement mon allure. J’arrive cependant à apprécier le parcours, les encouragements, la musique: c’est beau de courir dans Barcelone!BarceloneBarceloneSemi de Barcelone Malgré cette méforme je profite un max de ce moment partagé avec le Captain. Et puis au 18ème, mon genou droit me lâche: impossible de courir! Je suis obligée de m’arrêter. J’ai mal et je me vois déjà devoir abandonner à 3 km de l’arrivée! Non! Non! Ce n’est pas possible! Je la veux cette médaille. Je serre les dents et je repars. Pour m’arrêter encore quelques mètres plus loin… Finalement je repartirai en essayant de mettre la douleur de côté. Je ne sais même pas comment j’arrive à avancer. Heureusement le Captain m’encourage.
Au loin l’arche d’arrivée! Logiquement le moment où tu sprintes. Je tente mais la douleur est trop violente… Finalement on la franchira cette ligne d’arrivée mains dans la main avec le Captain, heureux comme des gamins qui ont réalisé leur rêve.Semi de BarceloneCe Mitja Marato n’aura donc pas été vécu comme je l’avais rêvé et pourtant une fois la médaille au cou, la douleur passée, seuls la joie et le bonheur d’y avoir participé persistent!Médaille semi Barcelone



1 thought on “Semi-marathon de Barcelone [COMPTE-RENDU]”

Laissez-moi un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.