Marathon de Chicago Part 1/2 [COMPTE-RENDU]

Marathon de Chicago Part 1/2 [COMPTE-RENDU]

Raconter une telle expérience est toujours un exercice difficile. Comment réussir à retranscrire toutes les émotions ressenties lors d’une épreuve comme le marathon?

Le marathon de Chicago est mon deuxième marathon dans ma courte vie de runneuse, un peu plus de 17 mois après celui du Mont Saint Michel en mai 2015. Et cela fut une expérience incroyable!
A vrai dire le marathon de Chicago n’était pas du tout prévu dans mon planning de l’année. Ce dernier était d’ailleurs très peu chargé en courses mais il comptait un événement: un marathon en fin d’année outre-Atlantique (mon cadeau de Noël 2015). Et puis par le plus grand des hasards, j’ai été (tout comme le Captain) tirée au sort pour le marathon de Chicago!
A l’annonce de cette nouvelle, ma première réaction a été: c’est une blague?! Puis j’ai compris que non ce n’en était pas une et que la loterie nous avait tous deux sélectionnés! Quelle chance!!! Très franchement, si un seul de nous deux avait été tiré au sort, nous n’aurions pas participé au marathon, mais être tous les deux sélectionnés était une chance inouïe même si cela induisait de courir deux marathons en quelques semaines!
Certains se sont étonnés a posteriori de me (nous) voir participer à ces deux événements mais au moment de donner sa confirmation nous ignorions pouvoir reporter notre participation au marathon de Chicago à 2017. Et voilà comment notre préparation pour New York (oups!) s’est transformée en quelques heures en préparation pour Chicago ^^.
Comme pour le Mont Saint Michel (et comme pour New York), je n’ai annoncé nulle part que je participais au ChiMarathon. Pourquoi? Tout simplement parce que cette épreuve est tellement incroyable, complexe que j’ai besoin de vivre sa préparation sans subir la pression distillée par les réseaux sociaux et ses gentils spécialistes en running ;). Je ressens beaucoup d’humilité face au marathon, j’ai une façon personnelle d’aborder cette épreuve et je n’ai pas envie qu’on m’ « enlève » cette part du rêve…
Chacun sa préparation, chacun sa façon de courir, chacun ses objectifs. Je respecte chacun et leurs choix et j’attends qu’on fasse de même avec moi.

Bref, me voilà donc en route pour Chicago le jeudi 6 octobre. J’allais pour la première fois fouler le sol américain et participer à un Major ! L’excitation est à son comble durant tout le vol à tel point que je ne parviendrai pas à dormir dans l’avion… C’est donc exténuée que j’arriverai à l’hôtel mais tellement heureuse de vivre une telle aventure.

Les jours d’avant: le Marathon Expo

Premier réveil sur le sol américain aux aurores, décalage oblige! Mais ce n’est pas bien grave car nous avons une pêche d’enfer! Et cette première journée à Chicago s’annonce chargée avec dans un premier temps le retrait du dossard. Direction le Marathon Expo au McCormick Place Convention Center situé à un quart d’heure environ à pied de notre hôtel. Nous arrivons au milieu de centaines de personnes quelques minutes avant l’ouverture officielle.
A 9h les applaudissements retentissent: le salon est ouvert et les premiers participants au marathon retirent leur dossard. Concernant ce point, j’ai été bluffée par l’organisation que ce soit de l’inscription à la fin du marathon en passant par le retrait du précieux sésame. Tout est fluide et parfaitement bien huilé, sans faille, sans accroc.
Le retrait du dossard s’effectue en deux temps: tout d’abord à l’entrée on présente sa convocation (imprimée ou téléchargée sur smartphone) et une pièce d’identité avant d’être dirigé vers un numéro de comptoir où on nous donne notre dossard. Le tout prend moins de 5 minutes.Marathon de Chicago dossard
Comme je participais à la course de 5km la veille du marathon, j’ai également retiré ce dossard dans le même hall. Puis direction le centre névralgique du running expo pour retirer le T-shirt officiel et le sac transparent qui sera le seul à pouvoir être utilisé comme consigne le jour J, mais aussi flâner dans les allées en essayant de ne pas trop faire flamber la carte bleue ^^. Ceci peut s’annoncer très difficile car outre le sponsor officiel, toutes les marques présentes sortent une gamme spécifique Marathon de Chicago!

Les jours d’avant: l’International Chicago 5k

Comme d’autres marathons, celui de Chicago organise la veille une course de 5km ouverte à tous, futurs marathoniens, accompagnants, enfants… L’occasion de se dégourdir les jambes après les heures de vol et de courir dans les rues de Chicago. International Chicago 5kVoilà déjà un bel aperçu de ce qui nous attend le lendemain! Je vous conseille vivement de participer à cet événement  pour vous plonger dans l’ambiance, qui sera encore plus folle lors du marathon.
Le départ a lieu au niveau de la sculpture de Picasso, en plein Downtown, qui est d’ailleurs le départ historique du marathon. Le 5km nous fait parcourir les rues de Chicago, longer le lac Michigan avant de rejoindre Millenium Park.
Cette course sans objectif est un pur moment de plaisir: les gens sont heureux, sourient, chantent. Tout le monde profite du paysage et les pauses photos sont nombreuses sur le parcours!Jump lors de l'International Chicago 5k
A quelques heures du marathon, courir fait un bien fou et permet de nous rassurer sur notre état de forme. Moins de 24 heures avant de prendre le départ, tous les voyants sont au vert et c’est pleine de confiance en moi que je retourne à l’hôtel, avec sur la tête le traditionnel bonnet de l’International Chicago 5k.Marathon de Chicago - 5k

La suite à venir… 😉



8 thoughts on “Marathon de Chicago Part 1/2 [COMPTE-RENDU]”

Laissez-moi un commentaire !