Guide pour le marathon de New York

Guide pour le marathon de New York

Après mon premier post sur le marathon de New York et sur comment y participer, vos demandes ayant été nombreuses, je vous ai préparé un petit guide pour tout savoir sur ce marathon.
Vous êtes prêts? Alors Let’s go !

La légende du marathon de New York

Le marathon de New York est mythique mais cela est certainement aussi du à son histoire. Né en 1970, le premier marathon se déroulait intégralement dans les allées de Central Park! Saviez-vous que cette année-là les 127 participants n’ont payé qu’un dollar pour courir les 42, 195km ! Immédiatement le succès est au rendez-vous à tel point que 6 ans plus tard il faut absolument trouver un autre parcours pour pouvoir accueillir les participants de plus en plus nombreux. C’est ainsi que le parcours traversant les cinq boroughs de New York  est né, de même que son légendaire départ sur le pont Verrazano au son de Franck Sinatra à fond!Guide pour le Marathon de New York

Comment y participer?

Participer au marathon de New York est un peu plus compliqué qu’un seul claquement de doigts. Mais c’est peut-être aussi cela qui fait tout son charme! Voici les divers moyens de décrocher son dossard:

Le temps qualificatif: aisé pour les coureurs rapides! Il vous faut ainsi réaliser l’année précédent sa participation un temps qualificatif de, par exemple, 3h13 pour les femmes de 18-34 ans et de 2h53 pour les hommes lors d’un marathon officiel c’est à dire reconnu par la FFA pour la France. Les temps étant régulièrement modifiés, pensez à consulter le site de l’organisation avant.

La loterie: on s’inscrit au tirage au sort et avec de la chance, on est tiré au sort pour pouvoir payer son dossard! Attention! Au moment de l’inscription, vous rentrez vos coordonnées bancaires et êtes débités immédiatement par l’organisation du marathon: en cas de refus de votre banque, vous perdez votre inscription.

Les tour-operator: Je vous en ai parlé dans le précédent article (retrouvez-le ici) . C’est la façon la plus simple d’être sûr de participer au marathon. Vous achetez ainsi un package avion+ hôtel+ dossard incluant un transfert sur la zone de départ le matin de la course. N’hésitez pas à vous renseigner auprès du tour-operator pour personnaliser votre voyage (avion à une autre date par exemple). Le budget moyen tourne autour de 2000€.

Les charities: très en vogue aux US, ce système est ouvert à tous. Le principe: vous collectez 3500€ pour une association sélectionnée par l’organisation et vous avez votre dossard pour le marathon.

Le rachat de dossard: n’y pensez même pas! il est strictement impossible de retirer le dossard pour quelqu’un d’autre donc n’achetez pas un dossard à quelqu’un qui ne peut participer au marathon car vous ne pourriez pas retirer votre dossard.

Comment s’organiser?

Avec un décalage horaire relativement important, la question se pose de quand il faut arriver sur New York pour être au top de sa forme le jour J. La tentation est grande d’arriver bien avant le dimanche pour avoir le temps de s’acclimater mais vous risquerez de vous fatiguer à marcher dans Big Apple ! De plus, le départ pour le pont Verrazano étant vers les 6h30, si vous êtes encore en plein jet-lag, vous n’aurez aucun mal à vous réveiller 😉 Prévoyez plutôt la visite de New York pour les jours d’après marathon.
Pour le retrait du dossard, attendez-vous à y passer plusieurs heures ! Non pas pour le retrait du dossard en soi qui ne prend que quelques minutes mais bien pour vous promener dans les allées du running expo ! Chaque marque en plus du sponsor officiel crée des vêtements spécifiquement pour le marathon ! Attention à la carte bleue qui risque de flamber tant les tentations sont grandes. Quand j’y étais, les articles étaient déjà en solde à – 40 ou 50% le samedi après-midi… Cela peut donc être intéressant d’attendre 😉 De plus dès le lundi vous pouvez retrouver les vêtements aux couleurs du marathon soldés dans la plupart des magasins de sport et aussi dans un pop up store Asics.
Pour terminer avec les vêtements et accessoires, sachez que le lundi toujours vous pourrez faire graver votre médaille mais aussi acheter votre T-Shirt de Finisher ou autre. En effet Asics décline une gamme Finisher de la tête aux pieds!

L’organisation du marathon

Comme pour toute course, vous recevrez un numéro de dossard. Sur ce dernier vous trouverez votre heure de départ (votre wave) ainsi qu’une couleur qui indique d’où vous partirez du pont Verrazano (haut ou bas). Si vous courrez à plusieurs, celui qui a le départ le plus tôt peut se mettre dans une vague plus tardive mais l’inverse n’est pas possible.
Pour se rendre sur le départ, plusieurs options sont possibles: taxi, voiture particulière, bus mis en place par l’organisation avec un départ au niveau de la bibliothèque de New York ou encore ferrys.
Une fois sur place, il vous faudra attendre… longtemps… Aussi comme la météo peut être très froide en cette saison, prévoyez des vêtements chauds et confortables! Joggings, bonnets, gants, vestes polaires, couvertures de survie, tapis de mousse… Superposez les couches pour éviter de devenir un glaçon!  Et n’ayez pas peur du ridicule (les robes de chambre sont nombreuses là-bas).
Sur place, vous trouverez aussi de quoi manger et boire et de nombreux toilettes (une fois dans votre vague, d’autres toilettes seront aussi à disposition).
Concernant le bagage consigne, seul celui fourni par l’organisation est autorisé. Vous pourrez ainsi y glisser vos affaires de rechange pour l’après-marathon. Mais sur ce point je vous conseille vivement de ne pas mettre de sac à la consigne et de prendre l’option poncho qui est est imperméable, chaud (doublé en polaire) et permet d’éviter la marche dans Central Park jusqu’aux consignes! Ceci dit si vous ne prenez pas votre sac consigne, vous serez dans l’obligation de laisser sur place vos vêtements d’attente. Sachez que des bacs de récupération sont installés par l’organisation qui récupèrent ainsi tous les vêtements avant de les redistribuer aux sans-abris.Marathon de New York poncho

Et le marathon alors?

Le départ est lancé et vous voilà parti pour 42, 195km à travers les buroughs new-yorkais! Le parcours est loin d’être facile car il y a des montées, des relances et les nombreux ponts sont assez usants au final tout comme les bosses dans Central Park pour l’arrivée. Niveau ravitaillement, il y a de l’eau et du Gatorade à chaque fois mais pas d’aliment solide (excepté des gels au 30ème kilomètre). Pensez donc à prévoir votre ravitaillement solide.
Mais à part ça, l’ambiance est incroyable! Toute la ville est là pour vous encourager, vous acclamer. Les gens hurlent, chantent, dansent… c’est de la folie partout! Vous aurez des frissons de nombreuses fois et ressentirez beaucoup d’émotions, j’en suis sûre! Et l’arrivée dans Central Park risque de vous faire verser quelques larmes…
Quant à la médaille, soyez fier de la porter car il est d’usage de lendemain du marathon de l’arborer avec fierté! N’hésitez pas et savourez les « Congratulations » et autre « Good job » tout le long de la journée ;)Marathon de New York medal



Laissez-moi un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.