La Grande Course du Grand Paris: une arrivée magique !

La Grande Course du Grand Paris: une arrivée magique !

Dimanche 21 mai, je me suis prise pour une star d’athlétisme. Comme à Amsterdam, j’ai eu les poils en arrivant dans un stade. Cette fois, c’était au Stade de France pour l’arrivée de la première édition de La Grande Course du Grand Paris.
Une arrivée magique pour un parcours qui ne manquait pas d’attrait, loin de là. Retour sur cette première édition.

Une première édition a toujours quelque chose de spécial, on se jette dans l’inconnu, on ne connaît pas bien le parcours (d’autant plus quand on n’habite pas dans la ville), on n’a aucun retour sur la course en elle-même. J’aime ces premières fois, celles de la découverte. J’avais ainsi adoré participer à la première édition de Bordeaux. Aussi quand on m’a proposé de participer à La Grande Course du Grand Paris j’ai immédiatement accepté. Il faut dire que tout était réuni pour une belle course: les valeurs écologiques de la course, le soutien à la candidature de Paris pour les JO de 2024, un parcours original avec une arrivée dans le Stade de France, un timing parfait pour aller voir où j’en suis sur un 10km.
Au moment de l’inscription, je m’étais dit que cette course était peut-être celle où j’allais aller taquiner le RP ou du moins le conforter. Mais entre temps on m’a diagnostiqué un syndrome rotulien (pour en savoir plus, relisez mon article ici): on oublie donc la vitesse. Ce serait par conséquent encore un bon moyen de courir dans Paris et de profiter de cette ville sans avoir la tête dans le guidon. Quelques semaines plus tard, j’étais conviée à un anniversaire la veille de la course aussi le chrono est plus que jamais passé aux oubliettes !

Et oui « on ne va pas s’empêcher de vivre pour la course à pied » comme a si bien dit Ana.

La Grande Course du Grand Paris

Le départ de La Grande Course du Grand Paris avait lieu sur la très jolie place de l’Hôtel de Ville. Je suis toujours un peu émue quand j’arrive sur le site de départ d’une course à voir tous ces coureurs réunis pour la même chose. C’est une ambiance qui me plaît, tous ces sourires, ce stress pour certains mais toujours ce bonheur qui se lit sur les visages de participer à une course.

Vu la météo (chaude), pas de consignes pour moi. Et heureusement je pense car il y avait beaucoup de monde à déposer ses affaires avant de prendre le départ. Idem pour les toilettes qui à mon avis n’était pas assez nombreux pour tout ce monde. Ce sont les petites couacs des premières fois 😉

9h sonne le moment du départ. Un peu gênée je rejoins le premier SAS, celui où se côtoient les Elites, les VIP et la presse. Ayant conscience de mon niveau actuel et de mon état de fatigue (à peine 4h de sommeil), je me place en fin de SAS afin de ne gêner personne. Les vagues de départ ayant lieu toutes les 10 minutes, j’ai ainsi couru durant près de 2km seule avec mon Captain dans les boulevards vides de Paris. C’était un moment particulier et fantastique en même temps !

La Grande Course du Grand Paris - République
Le parcours suit son tracé jusqu’au ravitaillement où pour la première fois sont proposé comme alternative aux gobelets des billes d’eau. Conçues par Swala Sport, ces billes, vegan, sans lactose et sans gluten, correspondant à une gorgée d’eau. Pour les « boire » il suffit juste de les prendre en bouche et de croquer dedans: le liquide est alors libéré. Personnellement, je n’ai pas été déroutée par cette innovation ni gênée par la capsule qui entoure l’eau. Je trouve ce concept très innovant et très intéressant.
Le parcours continue alors, de manière fort agréable. Je découvre des coins inconnus de Paris. Il fait beau, un peu chaud, tout va bien.
Puis c’est l’arrivée dans le Stade de France! Grandiose!!! Courir en son sein, fouler la piste d’athlétisme a quelque chose de magique. J’en avais des frissons lors du tour de piste et j’ai vraiment profité de ce moment. Puis vient le moment de récupérer la médaille, réalisée en bambou (toujours dans l’esprit écologique) et de se ravitailler (j’ai grand soif!).Arrivée au Stade de Fance - La Grande course du grand Paris

La Grande Course du Grand Paris est une très belle course, avec de jolies valeurs. Bien sûr, il y a des petites choses à améliorer (normal pour une première édition) mais je suis sûre que cette course peut devenir un rendez-vous annuel couru par beaucoup.

On se donne rendez-vous l’an prochain La Grande Course du Grand Paris ?



4 thoughts on “La Grande Course du Grand Paris: une arrivée magique !”

  • Bonjour Olivia ! Je ne commente jamais ton blog que je lis souvent…je te laisse un petit message pour une fois, j’espère que tu récupères bien de tes petits soucis physiques, et bravo pour cette course.
    (et si tu veux arriver dans un stade à la fin d’une course il faut faire Auray-Vannes en septembre!! j’y serai 😉

    • Bonjour!
      Merci pour ton commentaire. C’est important pour moi ces messages laissés ici (ou sur les RS).
      Je suis ravie d’apprendre que tu passes ici régulièrement 🙂
      Concernant mes petits soucis physiques, il semblerait (je croise les doigts) que cela aille de mieux en mieux. La piscine a du participer à cela, je pense.
      Quant à Auray-Vannes, c’est une course que je ferai, c’est certain! Et puis c’est chez moi en plus ! Mais malheureusement pas cette année (timing qui ne colle pas). Je te souhaite en tout cas une jolie course sur cette mythique épreuve ! Et j’espère que tu reviendras me laisser des commentaires!

  • Il y a eu de gros soucis dans l’organisation, des problèmes de premières édition certes, mais je laisserai surement passer la deuxième édition et voir si ces problèmes ont été réglés avant d’envisager de refaire cette course.

    • Hello! Comme je l’ai dit dans le CR je n’ai pas eu de problème d’organisation car pas de consigne ni besoin d’aller aux toilettes. Cependant j’ai vu la queue pour ces dernières et je pense qu’ils en mettront plus la prochaine fois. Pour le reste, j’ai eu à boire et à manger au ravitaillement ainsi qu’à l’arrivée (contrairement à ce que j’ai lu dans ton article). Je comprends par contre que tu hésites à refaire cette course 😉

Laissez-moi un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.