Les 10km de l’Horloge: première course de la saison

Les 10km de l’Horloge: première course de la saison

Après un été sans course officielle, l’heure de la rentrée sportive a sonné ! Et quoi de mieux que les 10km de l’Horloge pour inaugurer cette nouvelle saison? Avec son parcours roulant et sans grosse difficulté, le rendez-vous était pris pour ce dimanche 10 septembre à 9h45 à Tassin la Demi-Lune.

C’est l’esprit léger et les jambes reposées que j’aborde ce 10km. Nulle pression et zéro objectif temps pour cette course. Les 10km de l’Horloge font partie de ma préparation marathon et c’est dans cet esprit que je me dirige vers la ligne de départ après mon échauffement. La course se fera seule sans allures définies, ce qui ne m’est pas arrivé depuis longtemps mais aussi sans musique puisque j’ai oublié mes écouteurs avant de partir^^ Ces deux derniers points feront d’ailleurs partie de mes « regrets » post course…

Le départ est lancé et ça démarre fort pour les premiers ! Il faut dire que cette course est qualitative pour les Championnats de France. De mon côté je trottine pour slalomer entre les coureurs et grapiller quelques places. Le parcours est aisé: de longues lignes droites, quelques virages parfois un peu serrés, quelques faux-plats montants notamment sur la deuxième moitié mais rien de bien difficile. Tout est réuni pour performer pour qui a décidé de le faire. Ce qui n’est pas mon cas! Je ne suis pas arrivée avec l’oeil du tigre sur ces 10km et avec l’envie d’en découdre et de me dépasser. Résultat, alors que les kilomètres défilent et malgré le fait que je me sente hyper bien, je me surprends à ralentir mon allure et à laisser mon esprit vagabonder… C’est là que j’ai regretté de ne pas avoir pris mes écouteurs car quoi qu’on en dise, la musique a cet effet booster qui permet d’aller un peu plus dans ses retranchements.

Je continue d’avancer, de doubler des coureurs mais jamais il ne me sera venu à l’esprit durant ces 10km que je pouvais allais taquiner mon deuxième meilleur temps sur cette distance !  Ah la la !  Je suis une bien piètre compétitrice, n’est-ce pas? Comme il m’arrive bien trop souvent je suis restée en mode « confort » durant tout le long de la course, sans chercher à m’arracher un peu. Au final, je termine ces 10km de l’Horloge sans fatigue et à quelques secondes de mon second meilleur temps réalisé lors de Run in Lyon en 2015.Arrivée Pensées by Olivia 10km de l'Horloge

Avec des « Si » on pourrait refaire le monde et je ne vais pas m’amuser à refaire la course. Ce que je retiens de cette course, c’est que je la termine en bien meilleure forme que sur mes dernières épreuves de 10km et ça, c’est plutôt de bon augure pour la suite. Moi qui pensais stagner voire même régresser, il semble bien que non en fait 😉

Les entraînements vont continuer jusqu’au marathon de New York, ponctués de quelques courses dont les 20km de Paris en octobre. Et puis peut-être que pour le début de l’année 2018 je déciderai de m’attaquer à mon RP sur 10km et à m’entraîner uniquement pour cette distance. 10km de l'Horloge



Laissez-moi un commentaire !